script src='https://www.google.com/recaptcha/api.js'>

Un mot en cadeau

 

Avez-vous déjà hésité à dire « JE T’AIME »?

Si février pouvait s’exprimer il vous dirait peut-être de vous révéler.

Ce mois tout spécialement affiché de couleur rouge un peu partout à travers le blanc de l’hiver a son lot d’histoires relationnelles qui fait parfois rougir.

Pourquoi lui dire?

Se révéler à une autre personne demande de faire une action venant de soi avant tout!  Vous avez peut-être le sentiment de vouloir dire un mot du cœur à quelqu’un tel que « Je t’aime »  et en même temps vous vous empêchez de le faire en pensant à la réaction de l’autre ou à ce qu’il/elle va penser si…Même que vous avez imaginé le scénario dans votre tête à plusieurs reprises!

Puis, lorsque vient l’opportunité de rencontrer cette personne face à face, vous décidez de vous exprimer mais comme la charge émotive du mot « je t’aime » envahi votre corps et votre mental, vous devenez TROP émotif et soudainement un doute apparaît dans votre esprit, OUI MAIS! Ce qui vient saboter, sur le moment, l’action de votre bonne intention.

Qu’est-ce qui pourrait vous ralentir de dire « Je t’aime » à quelqu’un?

Acceptez d’être vulnérable. En libérant ces mots du cœur qui semblent danser dans votre tête en attente du moment propice, vous contribuez à nourrir votre propre bien-être.

La communication a le pouvoir de transformer une situation conflictuelle en un moment de vérité.  Tout est perception!

La vulnérabilité fait partie de vous, de tous! Que vous soyez en mode action ou réaction durant un échange avec autrui, lorsque le message est clair dans votre esprit avec une certaine assurance en vous-même, le cœur se met en harmonie avec vos pensées et votre corps fait en sorte de divulguer votre message avec fluidité.

La réaction appartient à chacun

Dire « je t’aime » engendre une réaction de l’autre et parfois elle surprend.  Votre attitude fera une différence dans la réceptivité du message. Le pouvoir du mot est transmis à travers vous telle une balle que vous lancez sans savoir comment elle reviendra. Pourquoi vouloir contrôler la réponse… De toute façon, la réaction ne vous appartient pas. Peut-être avez-vous peur de votre propre réaction? Mettre les attentes de côté et suivre son intuition c’est faire confiance à votre allié, votre cœur.

Révélez-vous! Offrez vos mots en cadeau, Février saura vous accompagner.

 

Abonnez-vous à l’infolettre : sphere-coaching.com

Marie-France Nault, coach/conférencière/formatrice, professionnelle des relations d’affaires et de vie

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour un rendez-vous: